Date : 17 avril de 9h30 à 16h30
Lieux : Hôtel de Région – 14 rue Sainte Barbe – 4 ème étage à MARSEILLE

Si vous souhaitez nous rejoindre, merci de confirmer votre participation pour faciliter l’organisation :
https://framadate.org/MhMuwPdOlidyjiPQ

Intervenants :

  • Benjamin Deceuninck Gérant d’Ordi Solidaire, SCOP Cévennes Libres / SUD EA, entreprise adaptée
  • Gilles Foignet Le Couster, fondateur d’Ordi Solidaire Bretagne (réseau des reconditionneurs bretons) / Pôle Ordi 3.0 Bretagne

La SCOP Cévennes Libres / Ordi Solidaire, Pôle Ordi 3.0, intervient dans le cadre des appels à projet Economie Circulaire en région Occitanie et Filidéchet en région PACA. Elle propose une mise en synergie des acteurs, de développer les études nécessaires au développement de la filière, à l’identification des opérateurs, des personnes et des organismes ressources mais aussi de procéder à l’animation de la filière. L’idée est de permettre l’émergence de nouveaux opérateurs sur les territoires non couverts et d’accompagner les opérateurs existants, de travailler ensemble à une meilleure une rentabilité économique, une efficience dans le captage et le traitement des flux. Il s’agit également de veiller au respect d’un ensemble de bonnes pratiques garantissant une qualité filière.

Programme de la journée :

9h30 – 10 h : Accueil

  • 10h – 12h : Présentation de l’étude Filidéchet – Résultat de l’enquête sur la filière Ordi 3.0 – Développement à envisagée
  • 12h – 13h30 : Repas partagé
  • 13h30 – 15h : Vers la création d’une association de préfiguration d’une SCIC dédiée au réemploi / réutilisation en ESS

L’objectif est d’assurer un développement économique de la filière de reconditionnement du matériel informatique dans un cadre d’ESS via une SCIC regroupant les acteurs de la filière.

15h – 16h30 : Présentation de la plateforme collaborative Réemploi DEEE www.reemploi-deee.fr

Nous invitons à vous pré-inscrire directement sur la plateforme : http://www.reemploi-deee.fr/se-connecter/

Par la mutualisation, il est possible de faciliter l’accès aux ressources, de contribuer à un maillage territorial et de développer des réponses adaptées pour l’ensemble des flux (ménagers, assimilés, professionnels), de facilier la diffusion du matériel réemployé en développant des solutions répondant aux besoins utilisateurs.

Cette approche innovante permettra de rationaliser la filière dans de nombreux domaines et d’améliorer l’impact sur les déchets finaux. D’ores et déjà, il est possible de proposer les synergies suivantes :

  • Intégration logistique : inciter les détenteurs à recourir à des moyens logistiques prévoyant le réemploi. Utiliser des caisses normées plutôt que des bennes ou du vrac détériorant le matériel par un mauvais conditionnement,
  • Intégration du développement durable : apporter des solutions multiples de réemploi quel-qu’en soit l’origine (ménager / assimilés / professionnels) et communiquer sur les bonnes pratiques en direction des détenteurs.
  • Intégration de garanties : garantir un effacement des supports de données aux donateurs, garantir une traçabilité du matériel et le respect de la réglementation tout au long du processus du réemploi.
  • Innovation sociale : développer des process permettant à des salariés en insertion de se former puis de s’investir dans la production et la commercialisation
  • Innovation économique : développer des solutions optimisées de réemploi en masse permettant d’atteindre l’autofinancement